Promesse d’un louveteau

A : ………., un garçon confié à ta sizaine désire être louveteau. Amène-le-nous. A : Crois-tu qu’il puisse être un bon louveteau ?

S : Oui Akéla

 

A : Merci ……….. A : Que veux-tu ?

L : Etre louveteau

 

A : Pourquoi ?

L : Pour suivre la loi, être un bon louveteau maintenant, un bon scout et un bon routier plus tard.

 

A : C’est très sérieux, va demander aux louveteaux s’ils t’acceptent.

Sizenier des Blancs : On n’entre pas chez les Blancs sans connaître la loi de la Meute et le Maître- mot.

L : Le louveteau écoute le vieux loup.
Le louveteau ne s’écoute pas lui-même.
Le Maître- mot : de notre mieux.

Second des Blancs : Puisque tu connais la loi de la Meute et le Maître- mot, les Blancs t’acceptent. Va voir chez les Bruns s’ils t’acceptent.

 

Sizenier des Bruns : On n’entre pas chez les Bruns sans connaître les maximes.

L : Le louveteau pense d’abord aux autres
Le louveteau ouvre ses yeux et ses oreilles Le louveteau est toujours propre
Le louveteau dit toujours vrai
Le louveteau est toujours gai

Second des Bruns : Puisque tu connais les maximes, les Bruns t’acceptent. Va voir chez les Gris s’ils t’acceptent.

 

Sizenier des Gris : On n’entre pas chez les Gris sans savoir nouer les lianes.

L : ( le louveteau noue les lianes de son foulard)

Second des Gris : Puisque tu sais nouer les lianes, les Gris t’acceptent. Va voir chez les Noirs s’ils t’acceptent.

 

Sizenier des Noirs : On n’entre pas chez les Noirs sans connaître la signification du salut louveteau.

L : Les 2 oreilles dressées pour écouter.
Les 2 points de la loi.
La mère louve qui protège ses deux petits.

Second des Noirs : Puisque tu connais la signification du salut louveteau, les Noirs t’acceptent. Va voir la Maîtrise si elle t’accepte.

 

A : Louveteaux, allez-vous recevoir ……….à la Meute ?

Toute la Meute : Yalahi Akéla

 

A : Les cheftaines acceptent que tu prononces ta promesse sachant quel effort tu as choisi. Rappelle le nous !

L : J’ai choisi : le louveteau ……….. Parce que ……….

 

A : C’est bien, mais tu ne peux rester à la Meute sans la permission de tes parents. Va la leur demander.

L : ( le louveteau va demander la permission à ses parents et revient devant les cheftaines)

 

A : Comme depuis ton baptême tu es chrétien, va demander au Père ……….la bénédiction de Dieu.

L : ( le louveteau s’agenouille devant le Père et ôte son béret)

 

Père : Que la bénédiction du Dieu tout puissant, Père, Fils et Saint- Esprit, par l’intermédiaire de Notre- Dame des louveteaux, descende sur toi et y demeure à jamais.

L : Ainsi soit-il

 

A : Sachant qu’à la maison comme à la Meute tu seras un bon louveteau, tu peux prononcer ta promesse. Meute saluez.

L : Je promets de faire de mon mieux pour être fidèle à Dieu, à la France ; à mes parents, à la loi de la Meute et pour rendre chaque jour un service à quelqu’un.

 

A : (remise des insignes). Tu peux saluer la Maîtrise puis la Meute.

 

A : Voici que tu fais partie de la 1ère Meute de Saint- Cloud et que tu deviens frère de tous les loups. Et maintenant en ton honneur, la Meute va pousser son grand cri de joie. Tu ne l’entendras que 2 fois dans ta vie : aujourd’hui où tu entres véritablement à la Meute, et le jour où, Louvart, tu monteras à la Troupe.